Je vais pas me taire parce que tu as mal aux yeux

Petit plaisir coupable: ce petit livre de poche égratigne avec gentillesse tous les archétypes de la chanson française!

Journaliste aux Inrocks, Sarah Dahan n’a pas peur des bonnes grosses chansons de la variété française. Elle connaît même le répertoire des glorieux héros du genre. De Dalida à Ben l’Oncle Soul en passant par l’incountournable et très critiqué ces derniers temps Jean Jacques Goldman, Elle s’est confrontée au meilleur et au pire de la production hexagonale.

Cela donne donc un petit bouquin qui se moque avec affection des allures, des défauts et des caractéristiques des distributeurs automatiques de hits et d’incontournables. Elle met donc en avant ce qu’il faut mettre dans une chanson française. Elle rappelle que la mère de toutes les girls power c’est Ophelie Winter. Elle s’étonne de l’existence du fan de Claude François.

Elle transforme la musique française en sujets pour Tellement Vrai ou autres émissions qui nous font déprimer sur nos contemporains. Mais elle est aussi respectueuse. Elle enfonce des portes ouvertes mais le fait avec une vraie tendresse même s’il y a un sens de l’humour plus que vachard! On sait que Franck Michael est ringard, que le Raï’n’B casse les oreilles, que les comédies musicales à la française ne sont pas que des succès. Sa petite anthologie fait rigoler. Un peu bêtement mais franchement!

A l’heure où une chanson des Enfoirés fait polémique, ce petit guide nous conduit vers beaucoup de légèreté!

J’ai lu – 157 pages

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.