Habib Galbi

Allez hop, pour oublier la pluie qui nous poursuit partout sur le territoire et les psycho-drames des footballeurs, voici un disque exotique, moderne et très chaleureux.

C’est l’aventure de trois soeurs mais ce n’est du Tcheckov! Taïr, Liron et Tagel forme le groupe A-WA (Blague des copains du bureau: ils ont changé les Suèdois de A-Ha… ouarf ouarf ouarf) et chantent avec une énergie incroyable, les pieds dans le réel et la modernité. Elles revisitent les traditions avec des bidouillages ensoleillées et des voix incroyables.

Il y a tout dans leur disque: leur monde est ouvert sur les rythmes hip hop et n’oublie pas l’ancrage orientaliste. C’est d’une habileté remarquable. C’est d’abord dansant et ca file la pêche. Israéliennes, les soeurs célèbrent avec intelligence les origines yéménites et font la fête.

Leurs chansons sont un mélange constant de malices et d’astuces qui nous font remuer le popotin. C’est diablement remuant et on se fait avoir à chaque nouveau titre. Habib Galbi est un concentré de joie et d’optimisme. On est à des années lumières des conventions et des clichés sur telle ou telle culture.

Ici tout se mélange dans un joyeux patchwork musical où les voix existent au delà des idées neuves entre électro world et sons plus groovy que d’habitude. Tout cela est très contemporain mais surtout les oreilles chauffent de plaisir en écoutant leurs voix élégantes et entraînantes. C’est parfois un peu répétitif mais ce disque met la banane et semble vraiment de saison. On bronze avec ce disque.

Tôt ou tard – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.