Guillotines

Andrew Lau a réalisé l’excellent Infernal Affairs, qui a eu le privilège d’être remaker par Scorsese et son polar, Les Infiltrés. C’est la grande classe. Pourtant Andrew Lau est plutôt un besogneux. Le concept d’Infernal Affairs, il l’a usé jusqu’au naveton.

C’est finalement un Yesman de Hong Kong, répondant simplement à une logique de commandes. Ce que confirme ce nouveau film d’action, Guillotines, blockbuster local, bourrin, pas très beau mais assez réjouissant.

Car le réalisateur joue une fois de plus sur la dualité de ces personnages et les ambiguïtés de la vengeance ou de la justice ! Une version cape et d’épées d’Infernal Affairs avec des acteurs tout aussi charismatiques. Andrew Lau sait malgré tous ses défauts filmer les visages et les regards. Il est doué pour cela et c’est  ce qui sauve largement le film.

Durant la dynastie Qing, les Guillotines découpent les opposants au régime. Un jour, ils découvrent grâce à un rebelle qui se prend pour Jésus, qu’ils sont des assassins plutôt que des justiciers. Un garde impérial va jouer avec les états d’âme d’un membre des Guillotines et le Jésus karatéka!

On est surpris par le montage ultra découpé, assez agressif et souvent illogique du film. Peut être est ce un montage européen mais ce film épique s’emballe trop rapidement dans ses scènes d’action. Ca devait être le point fort du film : c’est la grosse faiblesse. A la mode de la 3D, la mise en scène en fait des tonnes avec les fameuses Guillotines, imposantes cousines de notre petit couteau suisse !

C’est finalement dans l’histoire entre trois guerriers que l’on trouve le vrai intérêt et un peu d’exotisme. Comme toujours dans le cinéma d’action made in Hong Kong, les valeurs prennent le pas sur les actes et cela offre une profondeur toujours salutaire. Esthétiquement peu convaincant, Guillotines profite de ses excellents comédiens et permet tout de même un honnête spectacle qui ne coupe pas trois pattes à un canard (laqué). Pardon, c’était facile mais tentant !

D’Andrew Lau –

Avec Huang Xiaoming, Ethan Juan, Shawn Yue et Li Yuchun – M6 Video

Auteur: Le Z au Top

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.