FIFA : Finalement Sepp c’est bien !

sepp-blatter

Rhoooo mais on peut jamais être tranquille nom de dla ! Alors que je m’affalais une nouvelle fois sur mon canapé aux alentours de 23h17 un soir de semaine, l’œil avide de résultats sportifs, dans un enchainement pas chassés triple lutz piqué 1,2,3 Mickey Donald et moi, Equipe21, Infosport+, Eurosport, Sport365, MCS, Infoquipe21sportnewsuncafél’addition ah oui quand même 8euros50 le café gourmand faut pas se faire chier les mecs et bah bordel elle est belle la France, tout particulièrement pour m’imbiber de terre battue french open grand chelem revers à deux mains oui parce qu’à deux pieds j’ai essayé c’est super moins pratique, boum patatra scandale à la FIFA, corruption frics pot de vin, en mode cubis familial 50L, tout le monde trempé jusqu’aux coudes, oui j’ai dit coudes.

Ca fait un moment que ça couvait, la bande à Sepp, ennemie de la bande à Michel (non pas Jackie et Michel, merci qui ? mais celle de Platini), on le savait, avant d’attribuer une Coupe du Monde dans des pays démocratiques comme la Russie ou le Qatar, pays du football s’il en est, aime bien demander des petites étrennes, ohhhhh étrennes étrennes étrennes ohhhhh tiens le bien ! D’ailleurs 30 ans plus tard on ne sait toujours pas où Guesh est pattie !

Sepp, donc, Blatter, c’est son nom, se retrouvait à la veille de sa potentielle réélection, au cœur d’un scandale qui alimentait les breaking news des chaines sports, avec le débat qui va bien, tralali tralala.

Là tu te dis, le mec, vue l’ampleur du bordel, vues les accusations graves sa mère de sous sous dans la popoche, il va démissionner direct, il va prendre sa valise et se tirer au Bahamas pour faire bronzer son corps d’athlète de sportif de 79 ans version le nombril qui se détache de la colonne vertébrale avec 120kg à la pesée pour 1m22…bah non, Sepp il a peur de rien, il reste, il monte à la tribune, il explique que bah rhoooo tout ça ça lui ressemble pas, pas de sa faute, pas pris pas puni.

Bon, bah du coup tu te dis que tous les mecs qui vont voter le lendemain, ils vont quand même pas le réélire, pas possible, ah non non non, surtout que Jackie&Michel Platini, merci qui, a appelé à voter pour le Prince Ali, pas Badou, pas Baba, le Prince Ali, c’est son nom au gars, vachement crédible un mec qu’a un nom de personnage dans la Reine des Neiges au sahara…et bien non…les gars en costard du ballon rond, ils prennent leur petit bulletin tagada tsoin tsoin et hop, vas y que je te vote Sepp !

Mais comment ont-ils pu ? Ok le type a percé dans l’électro ménager soit ! Foutu slogan « Sepp c’est bien » qui colle encore au corps et au cœur, c’est que le début d’accord d’accord ; il a écrit la plus belle page de la musique moderne avec ses neveux les New Kids on the Block et leur chanson Sepp by Sepp ouhhhhhh baby baby, give me up to the suunnnnn wowowowow (oui j’écris comme je chante en yaourt bulgare), soit ; il est l’inventeur des plans cul dans les hôtels minables avec les fameux 5 à Sepp, soit ; il a lancé Anne Sinclair et son émission Sepp sur Sepp, soit ; mais bon, ça fait pas tout (pas tout run run rho pas tout run run) !

Vendredi soir, le Prince Ali dit stop, j’m’en vais, z’êtes pas mes copains, et mon Sepp bah le voilà réélu pour 4 ans, 5ème mandat, de quoi donner des regrets aux familles Ceausescu, Franco et Kadhafi, ils auraient fait foot, ils seraient toujours là, c’est cooonnnnn hein !

Allez, j’vais regarder Rolland Garros à la cool en mode panda,

J’vous embrasse,

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.