Festival 100% Afrique : Génération A, Paris Villette

Découverte d’un duo exceptionnel de danseurs sénégalais Hardo Ka et Gnagna Gueye dans leur spectacle Répétition à la maison.

Il arrive de tomber sur des pépites grâce à la diversité d’artistes présentés en festival. Ce duo-là a brillé et la magie a opéré. Couple à la ville comme à la scène, Hardo et Gnagna font battre leurs cœurs au rythme de leurs pas. Danseurs contemporains, ils mettent en scène la rencontre de l’ordinaire du quotidien et de l’art.

A la croisée de la danse et du théâtre, ce duo nous dit quelque chose du courage des artistes pour vivre de leurs talents en Afrique. Avec humour, jeux de séduction et beaucoup d’imagination dans les chorégraphies, ils nous transportent dans l’envers du décor d’une création artistique. Entre tâtonnement dans les choix artistiques, équilibre des forces, complémentarité du masculin et du féminin, on s’imagine au milieu des passants incrédules qui les regardent répéter.

Ils se donnent sur scène avec fougue. Tels des bouquetins, ils se battent, se rencontrent, s’accordent Les moments de tension alternent avec les moments d’accalmie où l’on boit le thé. Et vraie valeur ajoutée : le rire ! C’est rare en danse et d’autant plus appréciable. Leurs visages restent concentrés jusqu’à ce qu’on les voit s’illuminer à l’ovation du public qui salue leur sacrée performance.

Du 23 mars au 21 mai, le Festival 100% Afrique investit la Villette. Dédié à la création africaine il ouvre à la richesse des talents artistiques du continent. Une réussite !

 

du 23 mars au 21 mai 2017

le Festival 100% Afrique

la Villette

 

Auteur: Estelle Grenon

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.