« Faites entrer Dominique Rizet »

rizet

Un peu à l’image d’un petit troll diablotin imaginaire qui, après une soirée spacecake/rhum/téquila, apparait partout où tu vas, une fois rentré chez toi, titubant la langue en gant de toilette, la mèche qui colle et le poil qui bave, te suit dans ta salle de bain, sous ton lit, dans tes chiottes, que tu crois qu’il est parti et puis non tu ouvres ton frigo et Bam !, il est encore là en ricanant bêtement et t’assiégeant d’un « t’as trop bu, tu vas être malade, gnarf gnarf garf », il est des personnages du paf qui surgissent de partout, genre petit troll diablotin donc, et se collent dans un coin de ta télé ou de ta radio en faisant « gnarf gnarf gnarf » re-donc.

Cette semaine, un jour de pluie, sans spacecake ni rhum et encore moins de téquila (j’ai arrêté y’a du cactus dedans, j’étais pas au courant, ai-je vraiment une gueule à boire du cactus ?) je m’octroyais une détente télévisuelle avec un saupoudrage de « bordel j’aimerais pas que ça m’arrive ce genre de trucs ». Autrement dit, le visionnage délicat de rediffusions de « Faites entrer l’accusé » années Christophe Hondelatte et années Frédérique je sais plus comment, enfin la dame qu’a la coupe de cheveux de Françoise de Pannafieux, le regard d’un Pokemon en colère et que tu imagines très bien en tenue de latex rouge à faire couler de la cire chaude sur les testiboules épilées d’un pauvre mec attaché par une laisse en métal électrifiée dans une cave d’un manoir de la Sologne et l’interpellerait sur le mode « Ohhhhh oui Maitresse Frédérique j’sais plus comment, j’ai été très vilain, je mérite une grosse fessée avec des dossiers du parquet de Béthune », enfin un gars qui peut demander l’asile politique à Guantanamo et qui niveau loisir de 5 à 7 sera pas dépaysé.

Nous disions donc, ah oui, « Faites entrer l’accusé ». Bon, soyons francs, nous nous délectons tous des scénarii de l’émission, unique en son genre, mi-fiction, mi-narrative, mi-docu, mi-archives, oui ça fait 4 mi, donc 4 X ½, ça fait 2, et alors ? J’ai pas bon, si 4 X ½ ça fait 2. Attendez je recompte…

…bon j’viens de demander à ma fille qui est en 5ème, et déléguée de classe, c’est dire ! Bon 4 X ½, ça fait bien 2 ! Comment ça je brode ? Non mais attendez, si vous pensez que je vais vous faire une copie de Wikipédia pour vous parler de Dominique Rizet, parce qu’au final, vu que c’est marqué dans le titre, oui, j’vais bien finir par aborder le sujet, vous vous foutez le doigt dans l’œil !!! Ok, très bien, vous me gonflez bon j’en parle tout de suite ça sera fait ! z’êtes fatigants.

Alors, ce qu’il y a de bien, que tout le monde attend dans « Faites entrer l’accusé », c’est quand même le moment, où, les fesses dans le sofa, généralement après l’épisode de la découverte de la victime, généralement au bord d’un canal moitié nue sans chaussure en plein hiver, ce qui sent pas bon bon, c’est bon bon tute tute ! c’est bon bon tute tute ! c’est roulé roulé ! c’est dansé dansé (désolé la Compagnie créole vient de faire une queueleuleu dans mon cerveau sans prévenir), généralement après l’épisode de la découverte de qui qu’a tué la fille au bord du canal, généralement après le témoignage de la sœur de la victime au bout de la table en bois, dans la pénombre, même pas un coup à boire, déjà qu’elle a perdu sa sœur, t’as vu comme elle est reçue bordel, généralement après le témoignage du lieutenant-colonel de gendarmerie Mougeard dans son bureau qui avait repris l’enquête 2 ans après les flics qui eux, faut dire, avaient rien foutu et s’étaient chiés dessus grave en effaçant la moitié des empreintes lors de la découverte du crime, le voici le voilà, le diablotin troll, roullleeeeeeeeeemmmmeeeeenttt de tambourrrrrssssssss, Dommmiiinnniiiiqqqquuueeee Rizeeeeettttt ! Yeahhhhh !

Et là, tout le monde ferme sa grande gueule ; Dominique tout le monde l’écoute, même Frédérique Pannafieux Sado Maso en Sologne a le regard qui s’agenouille devant le maître absolu du procès verbal de la 4ème perquisition chez la mère du beau-frère du tueur et que PERSONNE n’avait lu car le Dominique il te l’a déniché au fin fond du dossier collé entre le rapport d’expert où est écrit généralement que ledit tueur en question est mythomane bipolaire ascendant violeur de vieilles option dézingage d’anus de chat au piolet de 12 quand il était en foyer car abandonné par sa mère alcoolique et un père parti trop vite suite à des problèmes d’alcool en banlieue sud de Roubaix.

Et oui messieurs-dames, le Dominique il a des infos mon pote, que même le Lieutenant-Colonel Mougeard n’a pas ; personne n’ose poser la question du comment il les a eus, on sait pas s’il a fait tomber du camion des invits gratos pour le procès Dutroux ou je sais pas quoi, mais le rapport qui tue, le bout du fond du dossier qui confirme que le tueur est bien le tueur c’est dans le coffre de Dominique, puis attention, un grand coffre, car à chaque émission, le Dominique il a LE TRUC qui défonce tout ; même l’ADN dit MONSIEUR à Dominique.

Et là, tenez-vous bien, mécontent d’être quelque part la mega star de #FELA (oui, je m’épuise du coup je raccourci Faite entrer l’accusé en hashtag de twitter ça fait jeune et moderne et digital, j’suis un cool), quand tu as un fait divers bien copieux sur BFM TV…et bien mon ami, qui qu’arrive comme le diablotin troll avec son dossier sous le bras de la 24ème chambre d’accusation de Vesoul ! Bam ! Dominique ! Ça fait 3 ans que personne n’arrivait pas à refoutre la main sur ce putain de dossier ! Bah normal, l’était chez Dominique au cas où ! Et là, encore plus fort, en live il te fouille direct le bon rapport d’expert, bim bam boum, breaking news, maccarena, roulade avant, Dominique est géant.

Pis, bonus track, 50% en plus, des prix de prix des prix, tout doit disparaître avant fermeture estivale, tu as peur de le voir apparaitre sur chaque chaine qui parle de crimes, tu t’écoutes donc un podcast de « L’heure du crime » sur RTL, ils abordent le cas Jean-Claude Roman, et rahhhhhhhh, mon gars, le Dominique Rizet en tenue de diablotin expert qui est invité spécial parce que le mec je vous le donne en mille, c’est THE SPECIALIST du cas Jean-Claude Roman…c’est pas beau ça ! Il est partout.

Voilà, j’ai pas copié Wikipédia, je suis fan, je le kiffe, Dominique Rizet forever.

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.