Euro 2016, un début chaud patate !

Euro-2016-France
Maisssssss ouiiiiii, ça y est, on oublie tout, c’est foot, c’est ballon, c’est but, c’est folie. Tous les 18 ans, la France accueille les plus grandes stars du ballon rond, et cette année, ça y est, c’est le moment.

Stop aux manifestations Cgtistes pour conserver sa retraite à 53 ans ! Stop à la peur de boire des coups en terrasse de trouille qu’un fou de Daesh déboule et tire dans le tas ! Stop aux migrants qui s’échouent en Méditerranée par paquet de mille ! Stop aux inondations qui s’arrêtent pile poil juste avant le début de l’événement ! Stop aux critiques virulentes sur la sortie du dernier album de Christophe Maé, qui, aux dires de beaucoup, aurait été à l’origine desdites intempéries !

Oui, stop à tout, on commande les pizzas, on commandes des bières, on se met en short, on se fout en maillot moulant floqué FFF de l’équipe de France 1998 qui se portait sans bide et avec 20 kilos de moins, fatalement 20 ans plus tard, ça fait baleine, ça fait morse, mais on s’en cogne ! on se fout du bleu blanc rouge sur la gueule quitte à avoir une réaction mode exéma, on claque son fric sur Winamax, on s’abonne à BeinSport, on s’engueule sur Twitter pour critiquer les sélectionneurs en mettant des hashtags à l’analogie barbare ou en écrivant des conneries du type « Machin président ! », on ne sait plus si Martinez est le patron de la CGT ou l’arrière droit remplaçant de l’Albanie, on fait copain-copain dans les rues de Bordeaux avec un gallois plus alcoolisé à lui tout seul que 8 bretons un soir de Vieilles Charrues, c’est G E N I A L.

Bien sûr, y’a folklore et animations !

David Guetta qui continue de jouer de la musique sans les mains et qui invite WILL IAM à chanter comme une chèvre « Aille grotte ta fine ligne ! » reprise pas faite exprès de « I GOTTA Feeling » mais en pas beau la veille de l’ouverture de l’Euro ; une cérémonie d’ouverture probablement conçue par un instit de Seine-Saint-Denis , faute de moyens, qui ressemblait étrangement, en plus moche, au pestacle de fin d’année de mon fils dans l’enceinte pluvieuse de sa cour de récré, avec encore une fois David Guetta, toujours lui, avec une suédoise fringuée par le styliste des vidéos de Jackie et Michel en guise de chanteuse !

Et puis bien sûr, clou du spectacle, les Hooligans Globe-trotters en tournée dans tout l’hexagone ! Et ça c’est rassurant si tu avais des doutes sur notre capacité occidentale à être aussi Attila le Hun que les fumiers de Daesh, qui a priori, ont eux commencé une tournée d’été aux États-Unis.

Ahhhhh, les Hooligans, tout le monde pensait que les ancêtres dignes fanatiques des Vikings en plus cons du Stade du Heysel dans les années 80 avaient été définitivement éradiqués de la planète foot, bah non ! Si les abrutis sont interdits de stade, cela ne les empêche pas de se reproduire et mettre leur zizi de dégénérés dans la chachatte de dégénérées femelles ! Et ce des steppes sibériennes aux banlieues de Liverpool ! Du coup, ça se reproduit et si les anciens sont trop vieux pour venir foutre le bordel sur le Vieux Port, leurs jeunes porcs ne se gênent pas pour y venir le bordel foutre !

Ok ok, j’aurai pu sortir une bonne vanne en rapport avec la télé poubelle et vous dire qu’après les débordements lors du tournage de la saison 9 des « Chtis à Marseille », la production d’NRJ12 s’excuse et affirme avoir été « un peu loin dans le concept » ; mais non, en fait, ça m’emmerde, ça me fatigue.

Et si j’avoue avoir fait un triple salto arrière sur mon canapé vendredi soir dernier lors du but magnifique de Payet en assumant parfaitement mon côté supporter de base (mais sans le bide et sans la bière, je précise), que j’ai pris un plaisir réel avec une touche d’émotions et de nostalgie à coller les images avec mon fils sur son album Panini, que je ne bouderai pas de voir la France se réunir sous des écrans géants en chantant « la marseillaise » le 10 juillet au soir après un triplé de Griezman en finale, si si on y croit, oui, ces scènes de violence, honteuses, déshonorantes, une nouvelle fois, me laisse un goût de cendres amer dans la bouche, là où ce truc devrait être une fête, une réunion de peuples, une parenthèse dans le bordel mondial, bah non, il faut toujours que l’humain gâche tout, c’est plus fort que lui, à ce con, l’humain.

Allez, j’vous embrasse,

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.