Le mec de l’320

AAa4p54.img

Drame, bordel, 2015 sent le soufre grave comme jamais, du moins nous consommons du drame via les chaines infos et nos tablettes comme des morts de faim. De breaking news en breaking news nous ingurgitons…

A vrai dire, à l’heure où j’écris cette chronique il est dans le genre super tard et quart. Je sors de soirée, on a refait le monde comme 20 000 personnes en France qui refont le monde dans les soirées où tu finis au Cointreau ou au Get, on a passé en revue tous les trucs que les mecs ont à se dire en soirée, tout y est passé, le directeur ce primaire pédophile, les trucs de taf, le fait qu’Europe 1 ait sélectionné une de mes photos pour leur concours photo, et c’est Nikos qui l’a choisie (merde, j’aurai jamais du chroniquer sur The voice !!!)…

Bien sûr, oui bien sûr, en se délectant de l’album de The Avener, nous en sommes arrivés, par jeux de mots pourris au mot d’avionneur, d’aviateur, bref du mec qui conduit un avion, et qui cette semaine parlait avion parlait A320 qui se casse la gueule dans les pampas hors pistes pas bornées où même Michael Schumacher ne va pas…même en mode fruit et légume 5 fois par jour, pour la forme, en végétant bien bien, il n’y va pas, non.

Au-delà de l’indicible déferlante médiatique sur le fait divers (que j’aime ce mot aux confins du truc que l’on ne sait pas mettre dans une catégorie noble pour ancrer l’article dans des pages déterminées) qui a amené BFM TV et autres, pas de bol je suis tombé sur eux ce soir, cette nuit, enfin à tard et quart, à se rendre en live sur les terres du massacre, le soir même, j’ai posé mes yeux et mes oreilles, vidé mon cerveau de mon quotidien, foutu du Eels en mode « my timing is off », https://www.youtube.com/watch?v=N0ZgZit_k1I pour ceux qui ignore la chose musicale qui fout les poils, puis j’ai enchainé, en me disant que j’aurais été dans un A320 pendant 8 minutes en attendant l’après, l’au-delà, enfin la bizarrerie qui vient sans savoir, en laissant tout, comme ça, sans avoir rien demandé, à cause d’un con, j’aurais eu envie j’avais envie d’écouter ça… https://www.youtube.com/watch?v=it8bSb-THFI

Oui, en écoutant du Eels, s’en remettre à pas grand-chose, d’entendre un roi d’Espagne pleurer, sincèrement a priori, pour ma gueule, comme ça, se dire que j’aurais été dans l’avion, un matin, tôt, à la cool, et puis finalement en clapser pour le mal être unipersonnel d’un mec, oui, comme le pilote ou co-pilote je me serais révolté, à en défoncer un cockpit, de mes mains, bref, je n’aurai pas forcément souhaité que BFM TV vienne faire un live sur ma gueule, perdue dans les montagnes, pour le fun pour l’audience, pour pas grand-chose, pour moi, au milieu d’un flux d’infos.

Je remets Eels et vous embrasse,

Bonne nuit

 

 

 

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.