Damn
Avr26

Damn

Que faire après autant de renommées, de couronnes et de succès? Kendrick Lamar se met alors dans la peau d’un rapper. De Compton. Avec sa pochette obsolète et son titre en rouge, Kendrick Lamar semble revenir aux bases. Aux basiques du genre.

Read More
Closure
Avr23

Closure

Glen Johnson a fondé son groupe en 1996. Depuis, les copains des débuts sont partis et les envies aussi. Pourtant son groupe n’est pas du tout oubliable. Bien au contraire. Il s’agit là d’un petit groupe anglais qui dure, à l’ombre du succès et suit obstinément son bonhomme de chemin.

Read More
Themes for Dying Earth
Avr21

Themes for Dying Earth

Lost est un peu trop téléphoné pour convaincre. On dirait une musique de déodorant mais la suite est nettement plus convaincante. Cherry Blossoms se plante au milieu de l’album et se révèle passionnant avec sa guitare et son synthé euphorisants. De la musique plus rassurante que le titre de l’album!

Read More
Automaton
Avr21

Automaton

Encore un bon gros disque bien anglais, un peu terre à terre mais absolument efficace!

Read More
English Tapas
Avr20

English Tapas

Pendant que certains gambadent dans la rayonnante Californie, d’autres s’imposent une degustation acerbe et acide d’un fish’n’chips sonore particulièrment britannique!

Read More
The search of everything
Avr19

The search of everything

Chez nous, il est personne. Il est peut être connu pour avoir été le boy friend quelques mois de la star Jennifer Aniston. Ses albums sont rarement chroniqués chez nous. Il faut dire que le garçon a un sens très américain de la musique: c’est de la soul jouée par un rocker.

Read More
What we’re made of
Avr19

What we’re made of

On sort donc les Stetson et les cuirs à frange. On se met à la moto. On aime les grands espaces et les bars avec des billards et des néons. Si on peut ajouter quelques belles pépées, on fera l’éloge de l’authentique. Le groupe de Nashville en tout cas ne va pas vous décevoir si vous connaissez ou aimez ce genre d’ambiance.

Read More
Somewhere under Wonderland
Avr08

Somewhere under Wonderland

Coucou à nouveau, Le périple californien se poursuit et je vous envoie une nouvelle carte postale musicale! On se souvient du titre Mr Jones des Counting Crows. He bien, ils existent encore et ils vont plutôt bien! Ce qu’il y a de bien avec ce groupe c’est qu’il n’est pas nostalgique et n’essaie pas de courir après le succès de leurs débuts, qui furent bel et bien tonitruants. Le chanteur Adam Duritz a pris la notoriété dans la tronche et le star system aurait pu avoir sa peau. Heureusement les Counting Crows est un groupe solide avec une idée précise et constructive de la musique et du rock en particulier. Ils parlent souvent de L.A. et toutes ses contradictions mais le groupe de Berkeley lui apparaît désormais très structuré et conscient. En plus de trente ans d’existence, il y a eu peu de départs. Les musiciens cherchent dans leur formation, la chanson parfaite, le rock le plus proche d’eux et leur générosité s’est toujours ressenti dans leurs albums, assez peu nombreux. Le dernier date donc de 2014. Le groupe a quitté le label Geffen en 2009 et vole de ses propres ailes depuis. Somewhere under Wonderland est leur premier album de compositions depuis cette rupture. Pour l’occasion, il est tout de même distribué par le label Capitol. Ils n’ont pas vraiment changé: du rock classique, légèrement alternatif, avec des paroles très prenantes et une guitare qui s’impose un peu plus que d’habitude. Le style est donc une sorte de rock inaltérable et amical. On a l’impression d’être avec des potes de longue date que l’on voit trop peu. C’est fraternel en diable et donne bien l’idée d’une Californie comme île idéaliste loin de la férocité d’un Trump. Peace & love, les amis! Capitol –...

Read More
Funkfornia
Avr06

Funkfornia

le disque produit par L’s, le « secret le mieux gardé de Long Beach », réunit de chouettes morceaux de rap. On est loin du bling bling même si l’empreinte sonore de Dr Dre sur la production de L.A. semble profonde. Mais certains sont visiblement au niveau. Cette musique de la rue est bien plus musicale que les hits qui arrivent dans nos oreilles franchouillardes.

Read More
Manifeste contre la peur
Avr05

Manifeste contre la peur

En gros pour présenter son manifeste, on pourrait parler de poésie punk. Le musicien aime partir un peu dans tous les sens mais il retombe toujours sur ses pieds et glisses sur des genres variés. Parfois il fait dans la chanson à texte puis se faufile vers des envies plus rock ou plus barrées encore.

Read More
Life & livin’it
Avr03

Life & livin’it

Copain de Caribou et de Of Montreal, Sinkane a dirigé un étrange orchestre où l’on croisait David Byrne et Damon Albarn: c’est dire si le musicien a une forte personnalité. Et une science de la chanson, à la fois classique et déclassé.

Read More
Volcan
Avr01

Volcan

L’orchestration peut nous écraser au sol comme elle peut nous arracher à la terre. Le trio met tout son coeur dans ses dix titres exaltés. Ils touchent à tout mais surtout ils font penser à cette pop anxieuse et ouverte de Radiohead. Pas mal comme comparaison pour un tout premier disque franchouillard!?

Read More
Disparue Juliette
Mar27

Disparue Juliette

Les deux Toulousains de De Calm, un peu à l’image d’un Miossec à l’époque de son chef d’oeuvre, 1964, jouent sur la carte de l’introspection et soulèvent à travers leurs refrains mélodiques des sujets assez audacieux et même douloureux. On pensera bien sûr au Bataclan mais aussi sur des thèmes intimes et universels.

Read More
Sciences Politiques
Mar24

Sciences Politiques

L’intrépide Pascal Bouaziz retrouve donc le groupe de ses débuts. Après un bouquin, un autre groupe et un disque solo, il retourne aux sources. Pascal Bouaziz reforme son groupe étrange pour rendre hommage à ses illustres ancètres. Mais il va refuser, une fois de plus, de faire comme les autres.

Read More
One shot
Mar22

One shot

Ce n’est pas non plus des morceaux pour alcoolos. Le groupe maitrise parfaitement son sujet. Chaque refrain est gonflé d’espoir. Ca va très bien avec le printemps qui fait son apparition. En y revenant, il y a tout un tas de subtilités et de surprises qui rendent la visite de ce lieu obligatoire

Read More
Noir Eden
Mar19

Noir Eden

Cela rassure sûrement les maisons de disques de voir des petits jeunes piller les héros de l’enfance des responsables de production. Mais une fois encore, la french touch avait cela des années et la pop ne fait finalement que se recycler, sans grande saveur!

Read More
The Wave
Mar16

The Wave

Les paroles sont souvent touchantes. Tom Chaplin se livre et arrive de temps en temps à nous choper mais trop généreux, l’enfilade de chansons reste bizarrement assez neutre. Il y a de l’émotion mais elle ne nous atteint que trop rarement. Tom Chaplin conserve un capital sympathie juste énorme!

Read More
Heavy Meta
Mar13

Heavy Meta

Surdoué, le petit Ron Gallo déboule donc avec un second album plein d’entrain et montre un artiste assez mature. Il connait ses classiques mais il les digère avec une maestria impressionnante. Heavy Meta est assez électrisant. Ne vous fiez pas à son look d’hurluberlu genre coton tige psychédélique.

Read More
Otherside
Mar10

Otherside

C’est un rock diabolique que propose My Dynamite. Patrick Carmody et ses babos du bout du Monde sont les héritiers des Black Crowes. Ils connaissent la saveur d’un bon vieux rock déglingué par des guitares énervés et toute la sensualité d’un orgue hammond cabotin. La soul s’en mêle et leur second essai est aussi jouissif que le précédent.

Read More
Marinero
Mar06

Marinero

L’auteur français sait visiblement s’entourer. Les bongas, le piano, les cuivres, tout y est. On ne va pas s’en plaindre. Les paroles interprétés par Antonio Thula, sont légères car Lauth cherche d’abord à divertir et cela ressent à chaque note de musique.

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.