Capitaine Flam n’était-il vraiment pas de notre galaxie ?

« Capitaine Flam n’était-il vraiment pas de notre galaxie ? »

La nuit dernière, sur les coups de 5h du mat’, j’ai monté le son et j’avais des frissons, je medisais que moi aussi je devais faire tout ce qui me plait plait plait, même me poser les pires questions, du moins celles qui, aux yeux du vulgum pecus contemporain ne pouvait très bien n’avoir aucun sens, mais qui, à mes yeux à moi, dans une brume nocturne avec encore quelques effluves de Rhum, dont les dernières gouttes n’avaient été englouties que quelques heures avant, si ce n’est une heure avant, en fait, avait du sens, lesdites questions.

Alors, j’ai cherché une bonne question bien con, pour m’endormir sur une déviation métaphysique aux confins du porteninwak, du ridicule, du de toute façon tu trouveras pas la réponse. En pagaille, sont venues m’interpeller sur les parois dans mon crane de dégénéré :

« Si Loana n’avait pas fait le Loft aurait-elle été vendeuse chez la Halle aux vêtements ? »

« Si Arnold s’était appelé Willy et si Willy s’était appelé Arnold, se seraient-ils drogués tout

pareil ? »

« Pépita de Pyramide a-t-elle déjà visité l’Egypte et si oui en écoutant le dernier album d’Akhenaton tout au long du voyage ? »

« Au fait, il est devenu quoi Jean-Edouard du Loft 1 ? Commercial chez un pisciniste ? »

« Et si Alf de la série Alf, avec lui dedans quoi, avait été réellement vivant, un vrai extra terrestre et que personne ne s’en était aperçu !

Hannnnnnnnn ! »

« Ca veut dire quoi en fait Pas de pitié pour les croissants !?! »

« Les Jeux de 20h ont-ils réellement toujours débuté à 20h ?!? »

« Denver était-il réellement le dernier dinosaure ? »…

Voilà, j’vous ai pas menti, j’ai puisé profond…

Soudain, en arpentant fébrilement le couloir moquetté menant mon âme en peine et mon caleçon mi-coton mi-laine, moiiiiiiii Lolittaaaaaaa, vers la petite pièce qui allait me permettre de soulager mon envie latente d’uriner, oui, à force de réfléchir, on en oublie parfois l’essentiel ; un flash 80’s me vint, une lumière torche pour cerveau de mec torché, oui, c’était sûr, elle était là ma question du fonds de la nuiiittttt : « Capitaine Flam n’était-il vraiment pas de notre galaxie ?».

Quand on voit le mec, malgré sa combi vintage, en apparence première, tout porte à croire que la chanson du générique nous a en fait bien pipeauté, et ça, quoi qu’on en dise, faire ça à des gamins de 10 ans dans les années 80, c’est moche, et faut pas s’étonner après de la guerre du Golf, des attentats du 11 septembre, de la grève de Kysna de l’équipe de France, des brulures faciales de Ribery, d’avoir ri devant des sketchs de Smaïn, d’avoir eu des k7 vidéos de Courtemanche ou encore avoir dansé sur les 2be3, même saoul, oui, tout s’explique.

Thèse : Il n’est pas de notre galaxie. En effet, si nous reprenons notre maigre source d’indices, le chanteur du générique de Capitaine Flam nous dit sans faiblir que ledit capitaine voyage tantôt dans un Cosmolem tantôt dans un Cyberlab ; alors j’ai cherché, autant un Cyberlab, on aurait pu croire que le mec bossait au département recherche et développement d’Apple juste 30 ans avant tout le monde, mais bon bof, autant le Cosmolem, clairement, j’ai eu beau chercher sur tous les sites de concessionnaires, non, le modèle n’est pas dans notre galaxie. Pis, le gars a quand même traversé cent mille millions d’années pour aller bosser, là ça fait pas de doute, ça fait des bornes intergalactiques ! Pas de chez nous ça ma brave dame. Enfin, ces deux potes s’appellent Fregolo et Mala, même aux fins fonds de la Moldavie, c’est le genre de prénoms bien interstellaires bien bien.

Anti-thèse : Si mais si Captaine Flam est bien de notre galaxie ; pour preuve, le type a quand même le zizi qui le démange, pas plus humain que ça comme attitude, il a même une douce amie Johan (Baez sûrement, on sait pas, on n’a jamais su, j’veux même pas le savoir !). Pour preuve de preuve, le garçon ressemble quand même a un humain occidental de bonne famille et tu lui mets un costard de chez Devred, il cravate de chez Celio (oui cette chronique est sponsorisée) et un caleçon DIM, il fait genre de notre galaxie comme pas deux ! A priori, il a même des oursins dans les poches, il serait donc même français, puisqu’il habite Megara ! (Vanne de niveau 2)

Synthèse : Si quelques subterfuges bien pensés pouvaient tendre à nous faire croire que Capitaine Flam n’était effectivement pas de notre galaxie, voire qu’il était d’aussi loin que l’infini, genre après Dunkerque plus au Nord en passant par la lune, je suis ici quasi scientifiquement certain que Capitaine est un gars tout ce qu’il y de plus normal, qui après des années de succès s’est barré avec ladite Johan dans un petit pied à terre de la côte basque, que X-Or, Albator et Actarus viennent y boire des canons régulièrement ; faut pas me prendre pour un terrien de 3 semaines ! J’vais me coucher.

J’vous embrasse,

Auteur: Romestebanr

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.