Arthur Rimbaud, Les Illuminations

rimbaud

Des poèmes et une musique d’une grande beauté mais une orchestration perfectible.

Maud Philippon, Vincent Favre et Nicolas Thuet revivent les magnifiques « Illuminations » de Rimbaud. Envoûtés, ils semblent ne faire qu’un avec le poète dans sa contemplation, son imagination, sa sensibilité. Accompagnés par la superbe musique originale de Bob Boisadan, au piano, ils nous emportent dans le si-fertile univers Rimbaldien où tout est si observé, si détaillé, si ressenti, qu’on croirait voir la “pente du talus” et sentir “l’aube d’or et la soirée frissonnante”.

Mais, à vouloir nous faire savourer un trop grand nombre de ces magnifiques poèmes, les comédiens se retrouvent embarqués dans un rythme trop soutenu pour pouvoir nous les faire apprécier à leur juste valeur. Et à l’occasion du solo magnifique de piano, on se surprend à se demander s’il n’aurait pas mieux fallu alterner la musique et le jeu, essayer de faire dialoguer le musicien avec les comédiens, car la première recouvre parfois le second et donne le sentiment regrettable d’y perdre doublement tellement l’un autant que l’autre, aurait mérité notre attention totale.

 

 

jusqu’au 10 mars 2015
Au Théâtre de l’Essaïon, les lundi et mardi à 21h30,
Mise en scène : Nicolas Thuet
Musique originale et piano : Bob Boisadan
Avec Maud Philippon, Vincent Favre et Nicolas Thuet
 

Auteur: Louise D.

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.