Amy

Ne vous dites pas: je n’aime pas, je n’y vais pas. Vous allez louper un documentaire qui présente à sa juste valeur la sulfureuse Amy Winehouse!

Je suis la première à ne pas connaître Amy Winehouse. Ni le personnage! Ni la chanteuse! Ni les chansons! Je suis loin d’être fan mais il faut reconnaître qu’elle a du talent. Elle en avait, sans forcer, sans artifice. C’était une femme simple.

C’est ce que l’on constate dans toutes les images d’archives et les films que faisaient constamment l’artiste et sa famille: c’est ce qui fait du film un documentaire très réussi. Il nous offre sans concession toute la personnalité d’une chanteuse incroyable.

Avec toutes ses qualités et ses défauts. On découvre tout ce qui a fait d’elle la chanteuse soul et jazz incontournable de ces dix dernières années. Alors certes, on s’attend à voir de l’alcool et de la drogue, mais surtout on en apprend beaucoup sur sa musique autobiographique.

Pour la première fois, j’ai écouté ses paroles et saisi les répercussions de sa vie sur sa musique et inversement! J’ai rencontré Amy Winehouse, une femme pleine d’humour et de sincérité que je ne soupçonnais pas du tout. Le documentaire dénonce ainsi les affres de la célébrité, la dépendance et l’environnement crucial qu’est la famille. Entre le père et le mari, les hommes de sa vie ont des comptes à rendre!

Heureusement ce n’est ni lourd, ni grotesque. On ne s’attrise pas pour elle. Ce n’est pas pathétique. Intelligente, elle a sûrement assumer tout jusqu’à la dernière minute. De sa construction jusqu’à sa destruction. La fin de l’histoire, on la connaît mais connaissez vous le début?

Avis aux amateurs

Mars Distribution – 8 juillet 2015 – 2h07

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.