All Was Bright

Une batterie capricieuse, quelques bidouillages et une voix féminine qui vous fascine, Spectacular lives, le premier titre de All was Bright fait le job: vous happer pour vous emmener dans un monde pop où personne n’a peur de rien. Spectaculaire en effet!

Décidément cette citadelle du rock qu’est Rennes a encore une garnison de rock qui a fiere allure. Et les petits gars (et fille) de Bumpkin Island sont de redoutables chevaliers. Ils ont une haute idée de la musique et cela s’entend dès les premières notes qui annonce un disque éclairé comme l’indique le titre de l’album.

Ils ont dû beaucoup écouté Radiohead et ses expérimentations raffinées. Ils ont appris cette science rare de ne pas faire comme tout le monde, sans pour autant dérouter jusqu’à se faire rejeter. La musique de Bumpkin Island n’est pas sophistiquée mais elle se refuse à toute facilité pour que chaque instrument trouve sa place: une obligation d’être nécessaire! Les riffs et les refrains sont pensés et exécutés avec intelligence et finesse.

Il y a des cuivres qui réchauffent et font du bien. La voix caressante de Ellie James se marie idéalement avec les harmonies et les arrangements courageux de Thomas Poli. Les machines sont là mais apportent un léger soutien qui fera malgré tout la différence. C’est une vraie découverte.

Les Rennais enchaînent l’air de rien les morceaux de bravoure. Ils partent à l’assaut du monde de la pop avec leurs armes et leur courage. Ils bravent discrètement quelques interdits et font jaillir au fil des titres une atmosphère incroyable. Il y a un sentiment de liberté qui fait du bien à entendre en ces moments troubles où la politique veut construire des murs partout!

L’autre distribution – 2017

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.