RSS - Les dernières actualités RSS - Les dernières news Réalisé par Agence Web Conseil - Little Big Studio RETOUR A L'ACCUEIL - QUI SOMMES NOUS - RECRUTEMENT - CONTACT

Jeudi 24 Avril 2014Art-scène

 VOUS AVEZ QUEL AGE ?

VOUS AVEZ QUEL AGE ?

JEAN PIAT et FRANCOISE DORIN

En tournée dans toute la France.

Les commentaires

Sébastien Mounié

Le 03/10/2009

Voici une des tirades, celle de Feydeau, citée dans le spectacle.A savourer...

Chut ! je suis un mari fidèle
Et Jenny ne le saura pas...
Elle avait un air d’innocence !
- Rien que l’air !
- mais quel nez ! quels yeux !
Chut ! et ma femme a confiance...
Elle dit que je suis trop vieux !

Trop vieux !moi ! ho ! ho ! Ça fait rire !
Trop vieux !moi ! Ha ! ha ! J’en ris bien !
Pauvre femme! Si l’on peut dire !...
Chut ! pas un mot ! ne dites rien !...
Elle avait un ton de rosière
En murmurant : "Soupons tous deux ?"
Je dus céder à sa prière...
Bah ! qu’importait ? je suis trop vieux !

Ah ! je suis un gros Lovelace !
Chut ! c’était tout à fait piquant !
Dans un fiacre nous prîmes place,
Et fouette, cocher, chez Brébant !...
Elle avait la taille admirable !
Des dents ! c’était délicieux !
Et je me disais : "Diable ! diable !
Cristi ! pourquoi suis-je trop vieux ?"

Enfin notre fiacre s’arrête ;
Nous montons dans le restaurant,
Et j’ordonne que l’on apprête
Chut ! un cabinet à l’instant.
Elle aimait les choses corsées,
Je commande un lunch somptueux...
Avec des sauces épicées,
Hélas ! puisque je suis trop vieux !

Je m’assis tout près d’elle à table ;
Son corps était tout près du mien ;
Je frôlais son bras adorable,
Et tout cela me... nom d’un chien !
Aussi pour me monter la tête,
Ah ! Chut ! je buvais de mon mieux,
J’avalais du poivre... Ah ! c’est bête,
C’est bête, allez, d’être trop vieux !

N’importe ! en ce lunch de délices,
Chaque plat nous trouvait plus près,
Et lorsqu’on fut aux écrevisses,
Nous avions fait de grands progrès.
Elle appuyait sur moi sa tête,
Et j’étais presque audacieux,
Me demandant l’âme inquiète :
"Ah ça ! suis-je vraiment trop vieux ?"

Le champagne est un vin qui grise !
J’étais bien un peu gris hier soir !...
Elle avait la taille bien prise ;
Aussi, je la lui pris... pour voir !
Cristi ! c’était mieux qu’à ma femme!
-Ma femme est obèse pour deux ! -
Et j’avais le coeur plein de flamme...
Bah ! qui dit que je suis trop vieux !

Moi je me trouve encor très jeune,
Je ne vois pas du tout pourquoi
Je me condamnerais au jeûne
Lorsque je... tiens ! c’est vrai,ma foi !
Moi je suis homme de ménage !
Mais enfin, j’étais curieux,
Sans être pour cela volage,
De voir en quoi j’étais trop vieux !

Trop vieux !... moi ! quelle calomnie !
Au moins faut-ilm’en assurer !
Et... je... nous... Elle est très jolie,
Ah ! Très bien !... Je puis en jurer...
Je suis rentré tard en voiture.
Jenny l’ignore... C’est au mieux
Mais, parbleu ! la chose était sûre,
Bien non !... Je n’étais pas trop vieux ! !

Thibault

Le 04/10/2009

L'avantage d'ête vieux, c'est qu'on sait que ne mourra pas jeune !
(Philip Barry, "Vie privée" / "A Philadephia story")

elvis77

Le 02/12/2009

bonjour Mr piat a fait une apparition dans l'emission vivement dimanche et il a cité un texte sur la vieillesse sauriez vous m'informer sur ce texte ( nom, titre)
merci...

Sébastien Mounié

Le 03/12/2009

Bonjour,
Je n'ai pas vu l'émission mais je peux le contacter. Je me renseigne...
Bien à vous,
S.M.

andré

Le 04/12/2009

je recherche aussi ce texte désespérement si vous pouviez le trouver quel plaisir.
à très bientôt j'espère et encore merci

Christiane

Le 07/12/2009

Moi aussi ,je recherche ce texte qui m'a beaucoup amusée.Je souhaite qu'on puisse m'informer où le trouver.
Bien à vous,
Christiane

marcel

Le 10/12/2009

Bonjour,
comment se procurer les dates et lieux de sa tournée en France svp?
merci pour votre réponse.

Sébastien Mounié

Le 13/12/2009

Voici les dates de tournée restantes :

Janvier :
du 7 au 10 : Monaco
le 14 : Angers
le 17 : Bale
le 19 : Saint Isnier
le 22 : Le Chesnay

Pour le texte passé sur FRANCE 2, je peux me renseigner mais il me faut une ou deux phrases de citation pour lui demander le texte. Merci de me les envoyer à s.mounie@etat-critique.com

Cordialement,
Sébastien Mounié

capucine

Le 16/01/2010

je cherche moi ce texte drôle sur la vieilesse cité par Jean Piat dans l'émission "vivement Dimanche" de début décembre.
Merci de tout coeur
claudie

Roland Caduf

Le 16/01/2010

Cela fut dur, mais on a trouvé !
Ce texte dit par Jean Piat fin novembre chez Michel Drucker avait déjà été interprété par Philippe Noiret en son temps.
Il a été écrit par Corey Ford, un auteur et journaliste américain (1902-1969)

Et pour la peine, on vous fait un cadeau en le reproduisant ci-dessous :

" Il me semble qu’ils fabriquent des escaliers plus durs qu’autrefois. Les marches sont plus hautes, et il y en a davantage. En tout cas, il est plus difficile de monter deux marches à la fois. Aujourd’hui, je ne peux en prendre qu’une seule.
A noter aussi les petits caractères d’imprimerie u’ils utilisent maintenant. Les journaux s’éloignent de plus en plus de moi quand je les lis je dois loucher pour y parvenir. L’autre jour, il m’a presque fallu sortir de la cabine téléphonique pour lire les chiffres inscrits sur les fentes à sous. Il est ridicule de suggérer qu’une personne de mon age ait besoin de lunettes, mais la seule autre façon pour moi de savoir les nouvelles est de me les faire lire à haute voix; ce qui ne me satisfait guère, car de nos jours les gens parlent si bas que je ne les entends pas très bien.
Tout est plus éloigné. La distance de ma maison à la gare a doublé, et ils ont ajouté une colline que je n’avais jamais remarquée avant. En outre, les trains partent plus tôt. J’ai perdu l’habitude de courir pour les rattraper, étant donné qu’ils démarrent un peu plus tôt quand j’arrive.
Ils ne prennent pas non plus la même étoffe pour les costumes. Tous mes costumes ont tendance à rétrécir, surtout à la taille. Leurs lacets de chaussures aussi sont plus difficiles à atteindre.
Le temps même change. Il fait froid l’hiver, les étés sont plus chauds. Je voyagerais, si cela n’était pas aussi loin. La neige est plus lourde quand j’essaie de la déblayer. Les courants d’air sont plus forts. Cela doit venir de la façon dont ils fabriquent les fenêtres aujourd’hui.
Les gens sont plus jeunes qu’ils n’étaient quand j’avais leur age. Je suis allé récemment à une réunion d’anciens de mon université, et j’ai été choqué de voir quels bébés ils admettent comme étudiants. Il faut reconnaître qu’ils ont l’air plus polis que nous ne l’étions; plusieurs d’entre eux m’ont appelé “monsieur”; il y en a un qui s’est offert pour m’aider à traverser la rue.
Phénomène parallèle; les gens de mon age sont plus vieux que moi. Je me rends bien compte que ma génération approche de ce qu’il est convenu d’appeler “un certain age”, mais est ce une raison pour que mes camarades avancent en trébuchant dans un état de sénilité avancée ? Au bar de l’université, ce soir-là j’ai rencontré un camarade. Il avait tellement changé qu’il ne m’a pas reconnu.
“tu as un peu grossi, Georges, ai-jeremarqué
- c’est la nourriture actuelle, répondit Georges. Elle fait engraisser.
- il y a combien de temps que nous ne nous sommes vus Georges ? Ca doit faire plusieurs années.....
- je crois que la dernière fois c’était après les élections, dit Georges.
- quelles élections ?
Georges réfléchit un moment.
- celles de Coolidge “dit-il.
Je demandais deux autres whiskys.
“ as tu remarqué, dis-je que ces martinis sont beaucoup moins forts qu’ils n’étaient ?
- ah ! Ce n’est plus comme au bon vieux temps de la prohibition, me répondit Georges. Tu te rappelles quand nous commandions très fort de la fleur d’oranger pour boire en douce deux bonnes fines ? Ah !
- mais, dis donc... je me rappelle aussi que tu étais un fameux avaleur de pâtisserie, Georges ! Tu y tâtes toujours?
- non, je suis trop gras... La nourriture actuelle est trop riche.
- je sais tu viens de le dire il y a un instant ...
- j’ai dis ça ?
- que dirais-tu d’un autre whisky ? Tu as remarqué qu’ils ne sont pas aussi forts qu’autrefois ?
- dis donc ... tu me l’as déjà dis ...
- ah ! ...
Ce matin en me rasant, je pensais à ce pauvre vieux Georges. je m’arrêtais un moment et regardais mon image dans la glace.
Ils ne font plus les mêmes miroirs qu’autrefois. "

A bientôt sur Etat-Critique
Roland Caduf

françoise Dubost

Le 25/02/2010

je cherche désespérement une vidéo, extrait de la pièce " vous avez quel âge" pour la partager sur facebook mais je n'en trouve pas.
Françoise Dorin+ jean Piat, un cocktail de vitamines qui illustre parfaitement la phrase d'Oscar Wilde " on met longtemps à devenir jeune".

françoise Dubost

Le 25/02/2010

je cherche désespérement une vidéo, extrait de la pièce " vous avez quel âge" pour la partager sur facebook mais je n'en trouve pas.
Françoise Dorin+ jean Piat, un cocktail de vitamines qui illustre parfaitement la phrase d'Oscar Wilde " on met longtemps à devenir jeune".

papyrus

Le 03/03/2010

Allez voir IMPERATIVEMENT cette pièce, Jean Piat nous offre 1heure et quart de pur bonheur. Quel talent !

fanfan92190

Le 06/03/2010

Nous sommes allés voir jean piat dans cette pièce de Françoise Dorin.C'était un régal.Nous ressortons plus jeune qu'en entrant J'en parle beaucoup autour de moi mais les places sont difficiles à obtenir car c'est complet tous les soirs

Anne

Le 12/05/2010

Jean Piat jouera t'il sa pièce à Lille ? Si oui, à quelle date et dans quelle salle ?
Merci

Christi1

Le 05/12/2010

Vous donnez les dates et lieux de la tournée de Jean Piat,mais uniquement en janvier.Ne vient-t il pas dans le nord, Lille par exemple ou en Belgique ?
Merci

brijou

Le 05/01/2012

puis je savoir si jean piat présente son dernier spectacle "vous avez quel âge?"en tournée ds tte la france?
merci !

brijourod

Le 17/01/2012

Qu'un souhait en ce début d'année:assister au spectacle de Jean piat"vous avez quel âge?"
que nous n'avons pu voir à Paris en fin d'année....trop dommage! y a t il une tournée prévue dans l'exagone?
a moins que le très cher Jean Piat veuille respirer l'air de notre douce campagne et se fasse le plaisir (et à nous la grande joie) de venir jouer à St Germain Laval,dans la loire????Je m'occupe de tout et l'accueille même à la maison...ce ne serait pas une bonne idée cela!!!
Très sincérement
Brigitte Rodriguez (Loire)

brijourod

Le 21/01/2012

Bonjour....il y a quelques jours j'ai renouvelé une question qui attend sa réponse...elle apparait précedemment! Je suis impatiente de vous lire!!! pugnace ou tenace!!!???comme vous le voulez ! A vous.....

Roland

Le 22/01/2012

Chère Brijou,
Jean Piat a repris ce spectacle du 7 octobre au 31 décembre 2011 à la Comédie des Champs Elysées. Il n'y a pas de tournée en province de programmée pour le moment (il y en a eu une assez longue en 2010/2011).
Par contre, vous pouvez toujours lui transmettre votre proposition à l'adresse suivante :
Jean Piat C/o Artmédia
20, Avenue Rapp
75007 Paris

Et ta critique ?




Jean Piat revient sur scène avec "Vous avez quel âge ?" de Françoise Dorin. Un impromptu optimiste pour défier le temps. Vieillissez c’est épatant !


Jean Piat a quatre-vingt-cinq printemps. Comédien pour toujours, l’homme revient sur les planches pour nous raconter les déboires du temps sur l’Homme. Reprenant l’installation et le mode scénique de De Sacha à Guitry, le texte met en scène un vieux comédien sollicité par la Ministre de la Santé pour créer un « Ministère de la Vieillesse et de son Sort ». L’homme a fait une conférence sur le problème de l’âge et du temps. L’air du temps est au pragmatisme et au coup médiatique, le voilà appelé à des Hautes fonctions suite au succès de sa conférence...

Proposant d’accoler à ce Ministère la devise de Beaumarchais et de son Figaro qui « se presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer », Jean Piat se lance alors dans un exposé rendant à la vieillesse les honneurs qui lui sont dus dans une époque où le jeunisme est vénéré et la vieillesse considérée comme une maladie honteuse. Seul en scène, en homme de lettres et de l’être, Monsieur Piat brosse le portrait de la vieillesse à travers le point de vue d’écrivains comme Feydeau, Cicéron, Corneille, Tristan Bernard, Fontenelle, Agatha Christie ou François Mauriac. Une peinture figurative qui nous transporte avec humour dans les limites de notre corps et du temps.

Si le texte de Françoise Dorin s’articule autour de citations, la force réside dans l’agencement de ces textes sortis de l’oubli auxquelles Monsieur Piat redonne une nouvelle jeunesse, comme cette confidence de Feydeau sur la vieillesse ou cette citation de Mauriac : « Ce n’est pas parce qu’on a un pied dans la tombe qu’il faut se laisser marcher sur l’autre ».

Le temps passe mais Jean Piat garde le même sourire malicieux. Grand narrateur charismatique, il nous entraîne dans chant mélodieux qui jamais ne nous ennuie. La voix est toujours là. Avec simplicité, tendresse et sans emphase, Monsieur Piat s’amuse et nous amuse. Conseils, tirades, observations de bon sens, la légèreté est de mise.

Le spectacle est un vrai moment de plaisir et d’optimisme par le ton et les références qui y sont faites. Spectateur d’un temps désormais pris au piège entre vitesse et cybermonde, Monsieur Piat nous permet de prendre de la hauteur quand on a du mal à prendre du recul. C’est tout le bien qu’on nous souhaite, dans des temps où l’esprit tend à s’effacer devant la rapidité de l’actualité et du toujours plus. Une bouffée d’oxygène. A voir.


Sébastien Mounié

© Etat-critique.com - 03/10/2009