Reconnection

Au lieu d’attendre le dernier Mickey 3D, découvrez Lady H, ce vrai groupe de rock de Saint Etienne qui veut nous reconnecter avec un son résolument électrique!

Vous serez franchement surpris par la science de jeune quatuor Stéphanois. Ca faisait longtemps que l’on avait pas entendu des chansons franchement pop/rock sans le coté péjoratif du terme. Pierre Jean Savin et ses potes savent écrire des titres farouches et ca fait du bien aux oreilles.

Le premier morceau annonce la couleur. Train Station sera le point de départ d’une longue et belle balade dans un univers balisé, aux multiples références, tout en se frayant un chemin original.

Il y a des choses hargneuses à entendre. Les riffs sont séduisants. La voix s’appuie parfaitement sur les instruments. L’osmose entre les quatre s’entend et c’est une qualité rare donc appréciable. Le rock peut être une histoire de nuances.

Ils citent volontiers les Black Keys mais on entend aussi du Radiohead et des choses plus américaines. La volonté de bien faire est là. Elle illumine les titres qui se succèdent avec une saine énergie. On se promène entre l’Angleterre pop et les vastes plaines de l’Amérique. Croyez-le ou non : ils arrivent même à conserver une identité.

Les refrains se retiennent aisément. Les rythmes binaires se redécouvrent. Le groupe apportent quand il faut des pointes de funk et de folk. C’est classique mais cela bouillonne malgré tout de créativité et surtout d’envie.

Ils veulent en découdre. Ils se mettent à poil sur leurs morceaux. L’attitude est bonne et on espère que la route sera longue pour eux. Ils sont verts mais précoces ces petits là !

Greenpiste records – 2016

Auteur: Pierre Loosdregt

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.