Bonnard, Vuillard, La donation Zeïneb et Jean-Pierre Marcie-Rivière, Musée d’Orsay
Mar30

Bonnard, Vuillard, La donation Zeïneb et Jean-Pierre Marcie-Rivière, Musée d’Orsay

Bonnard petit maitre Bonnard le brouillon le gentil bourgeois barbouilleur. Tranquillement.
 
Tandis que Vuillard
Vuillard le taiseux s’enfonce dans des silences que nul n’a encore percés

Read More
Les Figures de l’Ombre
Mar29

Les Figures de l’Ombre

La question raciale n’est pas nouvelle au cinéma mais Les Figures de l’ombre ose aussi faire aussi dans le féminisme cool. Ca devrait franchement nous débecter tous ses bons sentiments. Hé bien, non: l’optimisme du cinéaste est renversant et attaque clairement notre cynisme.

Read More
Suicide Squad
Mar29

Suicide Squad

La figure du Joker prend très cher. Le pauvre Jared Leto fait une imitation en technicolor de Jack Nicholson qui fait penser hélas pour lui à Louis de Funès. Le reste du casting est du même tonneau. Will Smith ne veut pas jouer les badass pour ne pas faire peur à son public. Les autres affreux sont des faire-valoirs sans grande saveur.

Read More
La belle et la bete
Mar29

La belle et la bete

FINALEMENT J’AURAIS PREFERÉ UNE NOUVELLE VERSION DE MON DISNEY PREFERÉ. QUAND JE VOIS QUE L’ON ARRIVE A NOUS MONTRER LE COTE SOMBRE DE CENDRILLON AVEC « MALEFIQUE », JE ME DIS QUE L’ON AURAIT TRES BIEN PU S’ATTENDRE AU COMMENCEMENT, AVANT QUE LA « MECHANTE SORCIERE » NE JETE UN SORT A CE FICHU PRINCE, COMME ON A PU LE VOIR UN PEU PLUS AU DEBUT DE CE FILM.

Read More
Disparue Juliette
Mar27

Disparue Juliette

Les deux Toulousains de De Calm, un peu à l’image d’un Miossec à l’époque de son chef d’oeuvre, 1964, jouent sur la carte de l’introspection et soulèvent à travers leurs refrains mélodiques des sujets assez audacieux et même douloureux. On pensera bien sûr au Bataclan mais aussi sur des thèmes intimes et universels.

Read More
Paratonnerres, Didier Girauldon, Marc-Antoine Cyr, Tarmac
Mar26

Paratonnerres, Didier Girauldon, Marc-Antoine Cyr, Tarmac

On repense à l’histoire du malentendu d’Albert Camus où Jan renoue le lien avec la terre natale de sa mère, le Liban, qu’elle a quittée des années auparavant en retournant dans son village natal et plus précisément dans une auberge tenue par un couple et sa fille.

Read More
Sciences Politiques
Mar24

Sciences Politiques

L’intrépide Pascal Bouaziz retrouve donc le groupe de ses débuts. Après un bouquin, un autre groupe et un disque solo, il retourne aux sources. Pascal Bouaziz reforme son groupe étrange pour rendre hommage à ses illustres ancètres. Mais il va refuser, une fois de plus, de faire comme les autres.

Read More
The Lost City of Z
Mar22

The Lost City of Z

Le héros cite Kipling mais le film réveille tout ce cinéma d’un autre temps où la frontière n’est pas physique mais intérieure, où les paysages deviennent l’expression des doutes des protagonistes, où la musique nous propose de s’élever, au delà des images, où l’action reflète une profondeur plus existentielle.

Read More
Traque a Boston
Mar22

Traque a Boston

Pourtant Traque à Boston se limite aux faits. L’enquête qui a suivi cet abominable attentat. Des terroristes jusqu’aux agences du pays en passant par les victimes, tout le monde a le droit de citer dans cet état des lieux qui reste un thriller, assez haletant même si on connait la fin.

Read More
One shot
Mar22

One shot

Ce n’est pas non plus des morceaux pour alcoolos. Le groupe maitrise parfaitement son sujet. Chaque refrain est gonflé d’espoir. Ca va très bien avec le printemps qui fait son apparition. En y revenant, il y a tout un tas de subtilités et de surprises qui rendent la visite de ce lieu obligatoire

Read More
Viral
Mar22

Viral

C’est donc la fin du Monde en riquiqui, à travers le regard de deux adolescentes dégourdies, coincées dans une petite cité poussiéreuse. On peut y voir une métaphore sur la sexualité et des trucs qui plairaient bien à Cronenberg mais il s’agit finalement d’une humble série B

Read More
Aidons C’est mon choix ! à trouver de bons thèmes
Mar21

Aidons C’est mon choix ! à trouver de bons thèmes

Dans la grande tradition de la télé qui s’immisce dans les vies des petites gens pour que d’autres petites gens devant leur écran s’offusquent ou raillent la petitesse des petites vies des gens qui déballent face caméra l’étroitesse de leurs vies, « C’est mon choix » est une des rares émissions à survivre, à avoir bientôt passé le cap des 20 ans, tel un hommage à travers le temps à son feu créateur Jean-Luc Delarue, qui n’avait son pareil pour, posément, creuser au plus profond de braves bougres venus étaler qui d’une passion pour Johnny, qui d’un amour pour les personnes de petite taille, qui d’une soif sans fin pour Claude François, qui, en plus trash, s’inonde d’urines pour pouvoir espérer avoir un orgasme, le tout sous couvert de l’anonymat, avec voix trafiquées et lunettes de cagoles… Tous les jours, sur Chérie 25 (si si ça existe comme chaine), l’indéboulonnable Evelyne Thomas, passe ses après-midi à apporter sur un plateau boueux télévisuel, tout ce qui ce fait de mieux en terme de casting de détraqués, de déglingos, de pas nets nets, de « non mais elle doit pas se rendre compte qu’elle passe à la télé la meuf, le retour au boulot va être terrible quand tous ces collègues vont savoir qu’elle aime s’enduire de miel sous une combinaison en latex tous les samedis soirs »… Malheureusement, à raison de 2 épisodes par jour, on imagine aisément que les mecs de la production peinent et pas qu’un peu, à trouver des thèmes. Ok ok, ils ont de l’imagination nos amis, mais avouez que de la sexualité bizarre, aux loupés de la chirurgie plastique, en passant par les séances de relooking en direct, en crochetant par les fondus d’activités paranormales, aux amours défendus, aux célébrités de téléréalité repassées depuis dans l’anonymat, aux passions par des animaux pas ordinaires, le sentiment d’avoir à peu près fait le tour de tout de la façon la plus éculée commence à poindre. Aussi, soyons foufous, soyons aidants, et imaginons 10 thèmes qui pourraient venir garnir les pré-castings de C’est Mon choix d’exception à venir : « Ma femme s’appelle Jean-Claude » : Sans sexualité pendant les 15 premières de vie de couple, Roger décide de briser la glace le jour où pour la 8ème fois en 1 an, son épouse, lui demande si son Wilson triple lame est vraiment efficace pour le contour du menton, en baissant son slip, c’est une demi molle et une demi surprise, en fait sa femme s’appelle Jean-Claude. « Est-il possible de faire enlever mes tatouages sur les fesses ?» : Folle d’encre imprégnée sous l’épiderme fessier depuis de nombreuses années mais parfaitement étrangère à toute notion de Bescherelle, Jennifer, 48...

Read More
Une saison en enfer, Arthur Rimbaud, Jean-Quentin Châtelain, Ulysse di Gregorio, Lucernaire
Mar21

Une saison en enfer, Arthur Rimbaud, Jean-Quentin Châtelain, Ulysse di Gregorio, Lucernaire

Pour la 3ème fois, j’ai la chance d’écouter Jean-Quentin Châtelain dans l’art du monologue.

Read More
Chanson d’actu: le printemps
Mar21
Read More
Noir Eden
Mar19

Noir Eden

Cela rassure sûrement les maisons de disques de voir des petits jeunes piller les héros de l’enfance des responsables de production. Mais une fois encore, la french touch avait cela des années et la pop ne fait finalement que se recycler, sans grande saveur!

Read More
The Wave
Mar16

The Wave

Les paroles sont souvent touchantes. Tom Chaplin se livre et arrive de temps en temps à nous choper mais trop généreux, l’enfilade de chansons reste bizarrement assez neutre. Il y a de l’émotion mais elle ne nous atteint que trop rarement. Tom Chaplin conserve un capital sympathie juste énorme!

Read More
Kill the King
Mar15

Kill the King

Emily Browning est une très jolie fille. Lukes Grimes est pas mal non plus. Les deux acteurs font le boulot et nous permettent d’oublier tous les défauts de ce tout petit polar chichiteux qui a l’idée lumineuse de mettre en scène le King. Le vrai. Le seul!

Read More
Une saison en enfer, Arthur Rimbaud, Ulysse di Gregorio, Lucernaire
Mar13
Read More
Heavy Meta
Mar13

Heavy Meta

Surdoué, le petit Ron Gallo déboule donc avec un second album plein d’entrain et montre un artiste assez mature. Il connait ses classiques mais il les digère avec une maestria impressionnante. Heavy Meta est assez électrisant. Ne vous fiez pas à son look d’hurluberlu genre coton tige psychédélique.

Read More
C’est encore mieux l’après-midi – Ray Cooney – Théâtre Hébertot
Mar11

C’est encore mieux l’après-midi – Ray Cooney – Théâtre Hébertot

              Adapté d’une pièce de Ray Cooney, dramaturge britannique, C’est encore mieux l’après-midi est un vaudeville qui met en scène un député ayant décidé de passer l’après-midi dans un hôtel avec sa maîtresse plutôt que sur les bancs de l’assemblée nationale. Utilisant les ressorts comiques du genre comme les quiproquos ou les claquements de porte, le metteur en scène José Paul réussit à donner à l’intrigue une énergie  redoutable. Tambour battant, le couple Pierre Cassignard et Lysiane Meis – aussi menteur l’un que l’autre- fait valser un hilarant Sébastien Castro en assistant parlementaire. Le rythme est soutenu et à contre-courant du jeu du comédien Castro qui se plait à suspendre le temps pour exprimer embarras et incompréhension devant des situations qui lui échappent totalement. Guilhem Pellegrin joue un directeur d’hôtel digne d’un Philippe Khorsand dans la série Palace.  Le public rit énormément. Si l’écriture manque parfois de finesse et notamment la fin,  le rythme, les quiproquos, la mise en scène et surtout le jeu des comédiens font de ce vaudeville une réussite comique qui ravira les amateurs du genre. http://theatrehebertot.com/  À partir du 23 février 2017 – Du mardi au samedi à 21h – Samedi 16h30 et dimanche 15h00 Durée :...

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.