Head Carrier
Sep30

Head Carrier

La nouvelle bassiste redonne la pêche aux anciens qui récidivent donc deux ans après leur retour avec ce sixième album bien rageur comme il faut. Ils sont peut être dans l’ombre de leur mythe mais le disque est bon disque de rock.Ce qui est sûr, c’est la bonne santé des guitaristes. Ils s’amusent comme des petits fous pour dynamiter des chansons aux paroles très inspirées par la France. Franck Black a toujours vécu une belle histoire d’amour avec notre pays.

Read More
Chansons d’actu: a t on le droit de sourire sur les passeports?
Sep29
Read More
Les 7 Mercenaires
Sep29

Les 7 Mercenaires

Enfin on découvre aussi Haley Bennett, petite actrice pleine de courage pour supporter le casting très viril mais tout à fait correct. Chris Pratt se la joue détente. Ce type joue de cette manière dans tous ses films. Ethan Hawke retrouve Washington et Fuqua après Training Day et ca lui fait plaisir visiblement. Tout le monde a l’air ravi de jouer aux cowboys et à l’indien!

Read More
Beulah
Sep28

Beulah

Car le chanteur a de la ressource pour nous conter de tristes complainte avec de l’aplomb et un sens sain pour la ritournelle acoustique. Dans toutes les chansons de son second essai solo, il y a de l’émotion dans la voix et pour illustrer cela, les musiques sont plutôt subtiles.

Read More
Dans la légende
Sep27

Dans la légende

Cela n’empêche que leur constat est amer mais pas désespéré. Ils ne gonflent pas les muscles. Ils ont visiblement une vision qui va jusque dans une musique qui ressemble à une ténébreuse électro. Ils ne se limitent pas à des généralités sur l’oppression sociale, la rage des banlieues ou la taille de leurs zizis! C’est un peu plus subtile (cela reste du rap). Le mélange des cultures est harmonieux.

Read More
Chanson d’actu: la guerre de droits entre Bartabas et Tom Waits
Sep26
Read More
I had a dream that you were mine
Sep26

I had a dream that you were mine

Leurs chansons sont simples dans la forme, complexes dans le fond. Les instruments sont nombreux, libres et offrent des mélodies claires dans un joyeux bordel organisé. On dirait deux sales gosses qui voudraient s’appliquer à chanter une chanson douce mais n’y arriveraient pas. C’est très agréable car ils secouent un peu nos habitudes, avec quelques titres capricieux et souvent réussis.

Read More
Chanson d’actu: Paris Piétons!
Sep25
Read More
I, Gemini
Sep25

I, Gemini

Deux nymphettes nous invitent dans un disque atmosphérique où la pop est une chose fragile et délicate. Ici, les meilleures copines ne sont pas des gourdasses. Elles retrouvent ce mystère qu’explorait avec poésie Sofia Coppola dans son film Virgin Suicides. Il y a quelque chose de vraiment surréaliste dans leurs compositions qui bidouillent et s’arrangent avec le classicisme.

Read More
Chanson d’actu: la disparition du réalisateur Curtis Hanson
Sep24
Read More
Chanson d’actu: le divorce de Brad et Angelina
Sep23
Read More
Instinct de survie – The Shallows
Sep23

Instinct de survie – The Shallows

Car le squale de ce film est bien trop discret par apport à la mouette qui va servir d’acolyte à la jolie Blake Lively coincée sur un rocher au milieu d’une mer paradisiaque. Le survival aurait pu être âpre et piquant. Au lieu de cela, tu dois suivre les discussions passionnantes entre la blonde et l’oiseau qui nous font un remake à peine caché de Seul au Monde, où Tom Hanks sympathisait avec un ballon de volley.

Read More
Skeleton Tree
Sep23

Skeleton Tree

Cette fois ci, c’est la déprime. L’artiste vient de perdre son fils adolescent dans un accident. La douleur est donc omniprésente sur les huit chansons de Skeleton Tree. C’est en effet un album décharné, au minimalisme assumé, où seule la musique est importante. Sorte de geste de rédemption, petite parenthèse pour un homme en souffrance.

Read More
Sélection BD: le plein d’actu
Sep22

Sélection BD: le plein d’actu

C’est pourquoi la bédé s’est intéressée de plus en plus à des sujets d’actualité. Il y a même des bédés qui traduisent l’actualité. Un autre support pour voir les choses autrement. Cela fait du bien. Car la lecture appelle du temps et de la compréhension. Une volonté particulière. Avec des petites bulles et des petits personnages, c’est toujours mieux !

Read More
Victoria
Sep22

Victoria

Comme le personnage de Victoria, on est un peu paumé. Mais c’est plus facile à vivre pour le spectateur, qui n’a pas à supporter toutes les contrariétés de l’existence, d’un point de vue personnel et professionnel! Franchement, on est bluffé par ce portrait rapide et clairvoyant. Car la zizanie est finement organisée pour que le film devienne un portrait plus universel et optimiste.

Read More
Hit Reset
Sep22

Hit Reset

Kathleen Hanna a fondé son groupe en 2010 à New York. Son attitude et sa radicalité a tout le style de Big Apple. Elle fait un punk raide, cinglant mais très plaisant. La demoiselle est sans compromis. Avec ses copines et ses copains, ils dépouillent le rock jusqu’à son essence rebelle. Pour les amateurs de « Onetwothreefour »

Read More
Jeux Paralympiques : on n’a rien vu passer !
Sep21

Jeux Paralympiques : on n’a rien vu passer !

  Bonjour bonjour, préparez l’huile bouillante, l’échafaud, la guillotine, vos petits doigts avides de vengeance numérique bien planqués derrière vos écrans avec vos photos de profil masquées, la chronique qui va suivre va vous faire hurler, va vous délester définitivement des quelques grammes de respect que vous aviez pour moi, je vais être ignoble en évoquant les Jeux Paralympiques qui viennent de se dérouler à Rio, un mois après ceux des « valides » mais parfois dopés, donc pas mieux, voire pas bien, mais oui, je sais, vous adorez ça. Sujet éminemment difficile que le handicap à traiter dans une chronique ou dans un sketch. Soit tu prends l’angle du second degré et auquel cas tu te fais défoncer la tronche par toutes les personnes, à juste titre, touchées de près ou de loin par le sujet, soit tu prends le premier degré, auquel cas on te brûle vif, soit tu prends un angle très hypocritement compatissant, auquel cas t’es quand même un foutu démago. France 4, France Ô, diffusaient, donc, les Jeux Paralympiques ces 15 derniers jours, retour en 10 points sur les meilleurs, ou pas, moments de la compétition : Face caméra avec en arrière plan les lances à eau et les camions de pompiers, le porte-parole du CIO a reconnu que l’allumage de la flamme paralympique par un athlète aveugle, sans jambes, sans bras, « n’était pas une top idée ». Lors de la sublime cérémonie d’ouverture, l’ensemble des la délégation des athlètes malvoyants ont admis que, de mémoire de sportifs, ils n’avaient jamais vu ça ! Anne Hidalgo a confié qu’en vue des JO 2024, la flamme paralympique partirait deux ans avant de la Place des Invalides. Après les décès d’une demi-douzaine de juges arbitres, l’épreuve de Javelot catégorie T128 (Aveugle avec fauteuil à propulsion) a été annulée. Gilbert Montagné, fervent supporter de droite, s’est exprimé amer sur le fait que « comme chez les valides, y’avait quand même vachement de noirs en athlétisme ». Lors de l’épreuve de natation catégorie T896 (Amputés des 4 membres), les nageurs médaillés ont regretté que les compétiteurs éliminés au premier tour ne les aient « absolument pas applaudis lors des la remise des médailles, pas fairplay pour deux sous». Sur Twitter, le hashtag #onfaittouslaOlaAvecUneMain a eu, finalement, assez peu de succès. On dénombre le bris de glace de près de 125 écrans de smartphones lors des tentatives de selfies à l’occasion de la remise des médailles de la catégorie T896 (voir point 6 pour la description de ladite catégorie). Le record du monde de saut en hauteur catégorie T58 (Personnes atteintes de nanisme) a été dépassé de 3cm pour être porté à 8,5cm. Le saut à la perche,...

Read More
Edmond, Alexis Michalik, Théâtre du Palais royal
Sep21

Edmond, Alexis Michalik, Théâtre du Palais royal

On voyage, on rêve, on applaudit. Le public est debout. Bravo. Quel talent ! A voir !

Read More
Chansons d’été: l’été s’en va: bonjour l’automne
Sep21
Read More
Computer Chess
Sep20

Computer Chess

Une sorte de Message à Caractère Informatif en noir et blanc et tout aussi délicieusement kitsch, ca vous tente? Les images sont celles d’une vieille caméra analogique. Les personnages ont des fringues ringardes, des lunettes énormes et des coupes de cheveux venus d’ailleurs. Nous sommes bel et bien en 1983 à la convention des programmateurs de jeux d’échecs. L’enjeu est simple: des informaticiens s’affrontent avec des ordinateurs joueurs d’échecs. Il n’y pas longtemps on s’est pris de passion pour un affrontement au jeu de go entre une machine mise au point par Google et un champion coréen de la discipline. L’informatique depuis 1983 a fait d’énormes progrès mais les utopies sont les mêmes. Les ingénieurs sont de doux rêveurs ou des marginaux géniaux. En tout cas, la compétition de Computer Chess réunit de très beaux spécimens qui vont s’animer durant trois jours dans un hôtel sans charme. Nous sommes donc déposés sur la planète Geek mais le réalisateur n’a pas du tout l’envie de se moquer ou de rendre cette communauté encore plus étrange qu’elle ne l’est déjà. Il filme surtout dans un noir et blanc décalé la tristesse et la solitude du programmateur, qui pense toujours à un possible ailleurs, informatique et mathématique. Il y a des phrases philosophiques mais tout cela se fait autour d’une farce calculée, qui prend son temps pour dépeindre ses personnages. C’est drôle et la mise en scène est d’une étrange douceur, se laissant porter par les gus qu’elle observe comme un documentaire fauché. Une comédie artificiellement intelligente d’une certaine manière. C’était facile,...

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.