Read More
Judith Chemla aux 3 Baudets
Fév28

Judith Chemla aux 3 Baudets

La déception est d’autant plus grande que Judith Chemla a un talent fou. Elle chante en araméen, en anglais comme en français ou en arabe. Ses voyages comme ses rencontres l’inspirent. Elle transporte au gré d’un répertoire sans frontières.

Read More
American Sniper
Fév28

American Sniper

Lucide sur le conflit, il s’égare dans l’éloge du devoir accompli et du sacrifice du soldat. Il est moins critique que dans Mémoires de Nos Pères et Lettres d’Iwo Jima. Son film devient répétitif et s’enferme dans la logique du héros.

Read More
Lacrimosa
Fév27

Lacrimosa

En choisissant la forme épistolaire, il évite toutefois l’écueil du pensum bouffi de nostalgie larmoyante. Sans rien renier, ni rien céder au pathos, il reconstitue une histoire en pointillé qui n’a sans doute pas été la plus intense de son existence, mais qui l’a bouleversé profondément.

Read More
Read More
Birdman
Fév27

Birdman

On s’amuse donc avec les clins d’œil à Hollywood et Broadway. Le « name-dropping » fonctionne à plein régime. Michael Keaton, ancien Batman, se lâche dans ce personnage qui lui ressemble beaucoup.

Read More
Spartacus et Cassandra
Fév26

Spartacus et Cassandra

Les enfants sont narrateurs de leur propre histoire. Tiraillés entre l’amour pour leurs parents au-delà de leurs fragilités, la peur d’être ingrats, ils nous confient en voix off leurs sentiments. Empli de dureté et de créativité, le film ne cache pas les heurts, les errances, les doutes mais il les dépasse.

Read More
Electrosensible
Fév26

Electrosensible

La première chanson se nomme Confidences. Les suivantes pourraient s’appeler elles aussi confidences. Ce type est un écorché vif mais surtout un amoureux de sa guitare, du rythme binaire et de tous les démons qui hantent le rock’n’roll. Il met tout dans ses chansons. Cela se ressent.

Read More
Read More
Argent, dette et music-hall !  Création collective de Stefano Armori, Nigel Hollidge et Armel Petitpas
Fév25

Argent, dette et music-hall ! Création collective de Stefano Armori, Nigel Hollidge et Armel Petitpas

Du 19 février au 3 mai au Lucernaire Paillettes et claquettes, magie et chansonnettes, tout est en place pour faire sourire au tempo du music-hall ! Trois comédiens nous étonnent sur scène pour nous conter la longue histoire croustillante de l’Argent…   L’Argent, la monnaie, le flouze, l’oseille, les sous, le blé, balance le fric ! Sur la forme du music-hall, nos drôles de comédiens retracent la sombre, joyeuse et trébuchante histoire de l’argent. Si bien des thèmes ont été traités en art, l’argent n’est pas côté. C’est vrai qu’à première vue, cela ne fait pas rêver mais plutôt grincer des dents… Mais justement, cette troupe fait le pari de nous en amuser et de nous émerveiller avec tours et détours par les coulisses. Le show se fait tour à tour magie, danse, chanson, mime. Nous sommes transportés dans les années 30 lorsque le music-hall permettait de se divertir des traumatismes de la dépression en musique comme un sombre écho de l’ambiance actuelle de notre société. Le détour vaut également pour les coulisses. Le clinquant de la scène se fissure et les personnages révèlent leur vraie nature. Au royaume du show business, tout n’est pas rose… Ce spectacle se savoure comme une tragi-comédie aux allures hollywoodiennes qui appuie là où cela fait mal mais loin d’être douloureux, on en...

Read More
LE POULPE POLAR ÉLECTRO-CONTÉ
Fév25

LE POULPE POLAR ÉLECTRO-CONTÉ

De Julien Tauber Avec Abbi Patrix, Phil Reptil et Vincent Mahey La Compagnie du Cercle / Studio Sextan DU 10 AU 28 FÉVRIER 2015  I  Mardi, mercredi et vendredi à 20h30, jeudi à 19h30, samedi à 17h  I  Durée 1h30   Le poulpe c’est quand même un drôle d’animal. Accoudé à son zinc, une bière à la main, il dégaine son journal favori et la suite…. Vous l’a connaissez ! Le poulpe il part toujours dans des drôles d’aventures dont il s’en sort toujours indemne. De l’inquiétante Rungis aux îles exotiques, Le poulpe, alias Gabriel Lecouvreur, va s’enfoncer jusqu’au cou dans une histoire louche de tête décapitée aux oreilles coupées… De l’action, de la poésie, des histoires de bagarre et de coquettes, la malice du poulpe te donne envie de marcher dans ses pas et d’écouter sa drôle d’histoire. Le poulpe, alias Gabriel Lecouvreur, alias Abbi Patrix, nous transporte dans un polar qui fait appel à notre imaginaire. Seul sur scène, Abbi Patrix donne vie au Poulpe. Nos oreilles et nos yeux sont en alerte, suspendus aux lèvres du conteur. Dans une atmosphère moderne où le son est essentiel, nous suivons cette histoire comme hypnotisés. Avec l’aide de ses compères Phil Reptil et Vincent Mahey il nous délivre une partition sonore extrêmement vaste allant de douces mélodies à des sons d’immersion très...

Read More
Brouillades aux Embrouilles
Fév25

Brouillades aux Embrouilles

Le problème des cités de la ville sert de toile de fond, tout comme l’influence des religieux sur certains jeunes ! Pas mal pour un divertissement. Car ce qui compte ici c’est l’enquête et les blagues. La vie des dockers est croquée avec gourmandise (le petit jaune à dix heures du matin). Et la vie du détective est chahutée par l’arrivée prochaine d’un bébé.

Read More
Read More
Wonder Days
Fév24

Wonder Days

Blur sort un nouvel album dans l’année. Okay d’accord mais sachez que Thunder, autre groupe anglais sort aussi un disque. Tout aussi important! Les nostalgiques de la Britpop approchent de la quarantaine. Ils voient leurs idoles vieillir. Ils dépriment. Ils n’arrivent plus à se remettre des soirées bien arrosées comme à l’époque où ils écoutaient Blur, Oasis ou Pulp. Heureusement Damon Albarn et ses copains se réunissent à nouveau et un nouveau disque de Blur déboule bientôt. Blur, c’est le versant poli, élégant et londonien de la pop music made in England. Le versant prolétaire de la musique en Angleterre ce pourrait être Oasis et ses frangins têtes de lard. C’est aussi le bon vieux hard rock tatoué célébré par des millions de personnes avec le succès jamais démenti de Iron Maiden. Dans le sillage de ce groupe, on trouve toute une ribambelle de hardos britanniques plus ou moins sérieux. On pense à Spinal Tap. On peut aussi se rappeler avec émotion de Whitesnake et son sex appeal capillaire, Def Leppard et son batteur manchot ou Thunder, qui nous intéresse aujourd’hui. Thunder n’a jamais eu de chance. Il connaît toutes les galères du business. Le groupe s’est séparé et recomposé autant de fois que Benny Hill s’est mis à courir après des pin-up. Il a connu quelques succès puis ce fut les années de galère avec des albums mous comme un fish & chips sous la pluie écossaise (j’ai testé pour vous, cela vous marque une vie). Ils conservent une aura au Japon! Tous les clichés du genre! Pourtant les lads du groupe persévèrent. Après 7 ans d’absence, ils sortent un nouvel album très rock’n’roll et pas désagréable du tout. A l’heure des reboots et des revival sont à la mode, le son très hard rock classic de Thunder est presque hype! Il y a de jolis chansons avec un piano triste et une guitare qui couine. Il y a une batterie qui cogne un rythme binaire sans surprise. Il y a des refrains qui se scotchent dans la mémoire.  Le chanteur hurle comme il peut mais semble conscient de ses limites. Thunder sort ce dixième album sans grande originalité. Aucun éclair de génie mais le groupe est plus en forme que la plupart des vieux hardos qui ont arrêté les drogues, le sexe et, pour certains, le rock’n’roll. 2015 – ear...

Read More
Read More
Read More
Read More
Un Océan d’Amour
Fév23

Un Océan d’Amour

Sans bulle et parole, le récit suffit à tenir un rythme trépidant où le petit pêcheur et la gentille Bretonne vont découvrir le monde moderne et toutes ses ambigüités. Un Océan d’Amour se permet une réflexion sur nos sociétés, sans fioriture et un humour jamais vachard ou cynique

Read More
Les Nuits, Ballet Preljocaj, Arsenal, Metz
Fév22

Les Nuits, Ballet Preljocaj, Arsenal, Metz

Le Ballet Preljocaj enchante une grande partie du public messin avec une pièce chorégraphique, inspirée des histoires des Milles et Une Nuits. Créée à l’occasion de Marseille-Provence 2013, Les Nuits s’ouvre par un tableau vivant du Bain Turc d’Ingres. Des mouvements hypnotiques et saccadés, une gestuelle précise et symétrique, un travail formel captivant sur la durée et le rythme : l’entrée en matière dans l’exotisme mystérieux de l’Orient sensuel est tout à fait réussie. Après ce début remarquable, la pièce se poursuit (et se perd) dans un défilé de séquences insistant de manière de plus en plus effrénée et, à notre avis, triviale, sur cette sensualité embrasée hétérosexuelle et homosexuelle correspondant à plusieurs clichés érotiques qui se révèlent involontairement comiques et cocasses. Les costumes et les musiques ajoutent de la grossièreté et du pathos au premier degré à cette suite de tableaux sensuels dans lesquels, parfois, les mouvements de groupe ne sont pas à la hauteur de la volonté formelle du chorégraphe. La pièce nous semble rester à la surface des questionnements culturels et, si l’on veut rester sur le plan purement chorégraphique, de la gestuelle érotique que le recueil de contes Les Mille et Une Nuits pourrait susciter aujourd’hui. Quelles corporalités donner à voir ? Quelle sexualité interroger et déployer ? Quelle vision de l’Orient mettre en jeu ? Ici, la danse ne creuse aucune question : Preljocaj nous semble fuir ces questions extrêmement politiques liées à l’émancipation du regard et des actes (notamment féminins) pour nous endormir avec une vague provocation sensuelle frivole et...

Read More
I love you, Honeybear
Fév22

I love you, Honeybear

Sa nouvelle collection de chansons est réussie et nous entraîne sur un territoire ouaté, mythologique et américain dans le bon sens du terme. En bon batteur qui se respecte et s’émancipe, il semble s’inspirer du plus bourru d’entre tous, Dennis Wilson, le frère tête brûlé des Beach Boys.

Read More
IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.