10 Cloverfield Lane

C’est ce qu’on appelle se prendre une bonne grosse claque!

Complètement inattendu et surprenant dans le genre! Pourtant on sent bien qu’en arrière plan, derrière le buzz, il y a JJ Abrams (Super 8) et son complice Drew Goddard (La Cabane dans les Bois), deux compères qui mine de rien réussisesnt leur coup à chaque fois.

C’est du divertissement réfléchi. L’ensemble est travaillé: de l’affiche au générique de fin. Bien entendu on doit citer la scène d’introduction de 20 minutes sans aucun dialogue et juste une musique pour nous plonger au coeur de l’intrigue.

La mise en scène est simple mais très efficace. Elle n’est pas sans rappeler Misery. C’est un huis clos à trois, tendu, où l’ambiance est malsaine, glauque ou salutaire. Il n’y a pas beaucoup de dialogues et pas beaucoup d’espace mais les acteurs sont très justes.

Du début à la fin du film, on ne peut pas se positionner par apport à leur situation. Sont ils en sécurité? Y a t il une menace à l’extérieur? Tout se remet en question en permanence et c’est vraiment le propre du film. Qui croire? Qui sauver? C’est un thriller intelligent et effrayant , qui avec toute la triste actualité, nous donne l’envie de se construire un bunker! 

AVIS AUX AMATEURS

Avec Mary Elisabeth Winstead, John Goodman, John Gallagher Jr et Mat Vairo – Paramount – 16 mars 2016 – 1h45

Auteur: Camille Joanny

Partager cette chronique sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

IP Blocking Protection is enabled by IP Address Blocker from LionScripts.com.